Le sol: «La ressource naturelle la plus sous-estimée et la plus négligée»

Mardi, 12 décembre 2017

En Suisse, quasiment tous les sols sont pollués. C’est ce qui ressort du rapport établi par trois offices fédéraux. Avec les changements climatiques, de nouvelles menaces apparaissent, comme l'érosion. La loi sur la protection de l’environnement (1985) a contribué à réduire les atteintes portées au sol, notamment l’apport de métaux lourds. Mais comme le souligne l’Office de l’environnement, nos sols continuent à ne pas être exploités selon les principes de durabilité.

Imperméabilisation, érosion, densification ainsi que pertes d'humus et de biodiversité: la forte pression à laquelle nos sols sont soumis est un sujet connu. Pourtant, les données pédologiques actuellement disponibles sont lacunaires. Elles proviennent de projets de recherche isolés et d'études réalisées par les cantons ou la Confédération. L'Office fédéral de l'environnement OFEV, en collaboration avec l'Office fédéral de l'agriculture OFAG et l'Office fédéral du développement territorial ARE, a élaboré le rapport «Sols suisses», rassemblant pour la première fois toutes les données et observations disponibles.

Les sols sont indispensables à notre survie. «Pourtant, de toutes les ressources naturelles, les sols sont la plus sous-estimé et la plus négligée», comme l’écrit l’OFEV. C’est une ressource non-renouvelable.

L'étendue des atteintes va de l'acidification provoquée par les apports excessifs d'azote aux dégâts causés par des constructions. Si l'utilisation des matières premières du sol pour la construction de bâtiments et de routes affiche un recul, un demi-mètre carré de sol est imperméabilisé chaque seconde. De plus, de nouvelles menaces apparaissent, notamment avec les changements climatiques, comme l'accroissement du risque d'érosion en raison des fortes précipitations plus fréquentes ou la dégradation de l'écosystème «sol» du fait de l'intensification des périodes de sécheresse estivales.

Afin de garantir la santé de ce milieu vital pour les générations futures, l'OFEV élabore actuellement une stratégie nationale en collaboration avec des partenaires des cantons et de la Confédération. Celle-ci vise à démontrer les possibilités de synergie entre l’aménagement du territoire, l’agriculture et la protection de l’environnement.

Informations sur les propriétés du sol et les polluants: www.nabodat.ch