Réseau vieille ville – Du projet au pool d’experts

Comment les petites villes et les centres historiques peuvent-ils s’imposer face à la concurrence des centres commerciaux implantés en pleine nature? Comment redonner vie aux centres-villes et renforcer leur potentiel économique? Dans quelles mesures la population est-elle impliquée dans ce développement? À ces questions s’est intéressé un projet de recherche soutenu par l’Office fédéral du logement OFL, à l’origine de l’actuel Réseau vieille ville – un centre de compétence sur le thème de la vieille ville –  dont VLP-ASPAN assure aujourd’hui la conduite. Le chemin, parfois sinueux, du projet au pool d’experts est retracé dans un rapport de recherche.

Une place de choix est donnée, à juste titre, à la description des quatre outils du Réseau: l’analyse de la ville, la stratégie de valorisation, l’analyse d’immeuble et le club de rue. Ils apportent une réponse professionnelle aux transformations structurelles qui ont conduit à la fermeture de magasins dans de nombreuses petites villes, à des biens-fonds mal entretenus et à une ambiance générale plutôt déprimante.

Dans le cadre du projet de recherche, les quatre instruments ont été développés en étroite collaboration avec des communes pilotes. Aujourd’hui, ils font partie intégrante de l’offre de base du Réseau vieille ville dont l’objectif est de redynamiser les centres historiques. À ce jour, 25 villes et communes ont bénéficié d’un conseil incluant un ou plusieurs de ces outils. Dans une annexe au rapport de recherche, un exemple est proposé pour chaque instrument: Sempach pour l’analyse de la ville, Delémont pour la stratégie de valorisation, Lichtensteig pour le club de rue et un acteur anonyme pour l’analyse d’immeuble.

 

Les rapports «Forschungstätigkeit 2007 - 2012 – Schlussbericht» et «Anhang zum Schlussbericht Forschungstätigkeit 2007 - 2012»  sont disponibles en allemand uniquement.